presse

à propos du dernier album « Black Nazar Corporation » :

« Ce troisième album du quatuor surprend et séduit dans la foulée […] pour l’originalité de son rock aux ambiances orientales savamment gérées. Une New Wave dévergondée élevée au punk expérimental, jazzy et psychédélique.  »
Hervé Devallan / rockmadeinfrance.com – avril 2016

« Entre rock abrasif et expérimentations sonores, l’album de Ithak ne ressemble à rien de connu et dénote dans la production musicale actuelle. Un pari risqué mais relevé de main de maître, pour un résultat totalement original […] . Ithak nage à contre-courant, s’octroyant une liberté artistique fière et réellement louable […]. Une manne noise et inclassable dans un paysage souvent trop lisse, mais où Ithak parvient sans commune mesure à imposer son langage si particulier et terriblement marquant. »
Raphaël Duprez / IndieMusic – mai 2016

« […]Dans une sorte de melting pot surprenant au possible mais tellement réjouissant, Ithak nous propose une création qui fait spontanément penser au free jazz, mais en lui apportant une dimension installée aux contreforts du post-punk et de l’electro-pop, avec bien évidemment une grosse part de racines orientales et au moins autant de cachets psychédéliques auxquels résister est totalement impossible. […] c’est une sorte de douche écossaise qui s’abat sur un auditoire aussi médusé que conquis par tant d’ingéniosité, de maestria et enfin d’audace. Ne dites pas que vous n’aimez pas avant d’avoir écouté, vous le regretteriez à coup sûr ! »
Fred Delforge / ZicaZic.com – mars 2016

« […] Le groupe avait déjà un son fourni et éclectique, auquel le sax baryton conférait un ton particulier. A cela se rajoute des sonorités orientales, mêlées au son puissant d’un rock industriel futuriste. Chanté en français, anglais et arabe, à la fois trip et road trip, ce nouvel EP qui se plait à mélanger les genres est une belle réussite. »
Hélène Salimbeni / nouvelle-vague.com – mars 2016

« […] Difficile de le ranger dans une case (et c’est la première chose qui nous a interpellé, à une époque tout est formaté). Rock ? Punk ? Free Jazz ? Groove ? Électro ? Musique orientale ? Et si, finalement, la musique d’Ithak se retrouvait aux confins de tous ces styles ? […] La musique d’Ithak colle parfaitement à son époque pluriculturelle et en plein chaos. Un mélange audacieux, et parfois un peu étrange, admettons-le. […] Black Nazar Corporation est un album complexe, mais complètement libre et affranchi de toutes contraintes. […] »
Luc Dehon / Musisphère.com – mars 2016

si vous aimez :
Young Gods, Magma, Talking Heads, The Mars Volta